AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas de titre [texte]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarantoya
Roi des Songes
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 28
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Pas de titre [texte]   Dim 21 Mai - 14:37

Juste un petit texte que j'ai écrit récemment....
Rien de bien rationnel.


Le soleil a peur. Intrus dans la pénombre, il fait de l'ombre aux étoiles. La nuit lui accorde un dernier souffle.
Un dernier rayon.
Puis il fuit.
Il craint l'immensité du ciel noir. Ce ciel, miroir des langueurs de cette terre, il a disparut de mes nuits.
C'est comme si quelqu'un l'avait chassé, comme le vent qui souffle les nuages loin du cœur des oubliés. Et la nuit est là, imposante, fragile, criant son silence sous les larmes de rires des gens.
Un arrière goût de liberté.
Une pincée de mélancolie.
La nuit est comme ça. Ne se soucie ni de la terre, ni du ciel et pourtant elle impose sa loi au monde. A l'Univers aussi sans doute. Reine des jours passés, des peurs futures, elle possède le cœur de chacun et tire sur nos ficelles, nous, pauvres pantins décharnés qui ont oublié la véritable image de la Lune. Rien que des poupées qui ont laissé pourrir au fin fond de leurs esprits poussiéreux la suave odeur du soleil du soir.
Le soleil a peur.
Il fuit.
La terre est jalouse. Elle essaie vainement de briller aussi fort que les ténèbres de la nuit, allumant des étoiles artificielles nommées lampadaires. Elle tente de redécouvrir les douces folies du ciel en s'habillant d'arbres et de fleurs, d'esprits et de leurres.
Mais la nuit domine tout, avec ses diamants suspendus en l'air comme par magie, ses bruits réconfortants si familiers, se profonde couleur noire envoûtante et ces dizaines de milliers d'insouciants qui la regarde les yeux brillant de rêves d'évasion.
Moi aussi j'ai peur. Comme tout le monde. Mais ce n'est pas tant la nuit qui m'effraie, mais plutôt tout ce qu'elle représente. La liberté, le rêve, la joie, la plénitude, la sécurité, l'espoir.
Tout cela me semble bien loin et même le sourire accroché aux lèvres je n'ose tendre la main vers cet infini tellement ce geste me parait vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pas de titre [texte]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN SPOILER
» Aragon, Cantique à Elsa en 2nde
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!
» Le texte "Mère-Nature" de Amada
» Voici un merveilleux texte du Père Henri Caro sur la Famille dans le Coeur de Dieu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*~Forum Mythes & Légendes~* :: LES 3 PYRAMIDES :: Le Papyrus Enchanté-
Sauter vers: